Rennes : Toujours aucune solution pour les migrants Somaliens.

Expulsés de Thorigné-Fouillard, puis du squat du 40m3 où ils ont passés la nuit dernière, une vingtaine de migrants Somaliens âgés de 20 à 30 ans, ont trouvés refuge dans les jardins du théâtre du vieux Saint Étienne de Rennes. Soutenus par l’association « Un toit c’est un droit ! » ils dormiront une fois de plus en tentes, dans l’attente interminable d’une solution d’hébergement stable promise par le Maire de Rennes, Nathalie Appéré, lors de sa campagne électorale.

MISE A JOUR DU 15 JUIN 2015 : Samedi 13 juin, après 2 nuit au cœur du centre-ville de Rennes, les services de l’Etat se déplacent sur le campement et demandent à tous les Somaliens de se présenter à la PADA (plate-forme d’accueil des demandeurs d’asile) pour leur faire des propositions de relogement selon leur situation administrative. La préfecture semble découvrir qu’ils sont tous demandeurs d’asile, soit en cours de procédure, soit dans l’attente d’une convocation au service asile pour entamer leurs démarches. Le soir même, ils sont tous relogés via le 115.
Plus de détail sur le site de l’association « Un toit c’est un droit »

Toute utilisation, reproduction des photographies, même partielle, est strictement interdite sans autorisation.

A voir

Rennes : Loi Travail – La mobilisation continue.

Plusieurs centaines de personnes se sont de nouveau réunies à Rennes ce jeudi 12 Mai …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *