Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in /homepages/15/d350679564/htdocs/emmanuel-brossier.com/wp-includes/pomo/plural-forms.php on line 210
Saint-Brieuc : Coup de force des agriculteurs bretons – Emmanuel Brossier

Saint-Brieuc : Coup de force des agriculteurs bretons


Warning: preg_match(): Compilation failed: invalid range in character class at offset 34 in /homepages/15/d350679564/htdocs/emmanuel-brossier.com/wp-content/plugins/nextgen-gallery/products/photocrati_nextgen/modules/nextgen_basic_tagcloud/package.module.nextgen_basic_tagcloud.php on line 182

Les agriculteurs bretons bloquent actuellement l’axe Rennes – Brest à hauteur de Saint-Brieuc pour interpeller l’état et la distribution sur la gravité de la situation des filières de l’élevage. Cette action est à l’initiative de la FDSEA et les JA des Côtes-d’Armor. Parmi les manifestants se trouvaient également des bonnets roses, appellation du nouveau mouvement « Sauvons l’élevage français » (SEF), qui veut constituer une force de mobilisation indépendante des syndicats, critique à leur sujet, sans les concurrencer frontalement.

Actuellement, la RN12 reste bloquées dans les deux sens (20/01/2016 – 23h50).

Mise à jour : Les forces de l’ordre ont évacué le secteur au lever du jour (21/01/2016)

Toute utilisation, reproduction des photographies, même partielle, est strictement interdite sans autorisation.

A voir

Rennes : Loi Travail – La mobilisation continue.

Plusieurs centaines de personnes se sont de nouveau réunies à Rennes ce jeudi 12 Mai …

2 commentaires

  1. Merci pour votre photoreportage.

    Une petite précision cependant, les « bonnets roses » sont une initiative et une appellation du nouveau mouvement « Sauvons l’élevage français » (SEF), qui veut constituer une force de mobilisation indépendante des syndicats, critique à leur sujet, sans les concurrencer frontalement.

    La FDSEA et les JA ne sont pas « rassemblés en « bonnets roses » », mais des bonnets roses peuvent se trouver parmi les manifestants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *